Les vaccins antigrippaux

Les vaccins antigrippaux,

ne protègent que contre les effets des souches virales qu’ils contiennent ; ils n’ont aucune efficacité contre les manifestations grippales dues à d’autres virus que ceux ayant servi a leur préparation.

C’est pourquoi les vaccins antigrippaux doivent être régulièrement adaptés aux mutations des virus et aux données épidémiologiques.

Les vaccins antigrippaux immunisent contre trois ou contre un seul virus grippal ;

Ils sont préparés sur œuf embryonné de poule et purifiés pour éliminer les protéines de l’œuf, susceptibles de provoquer des réactions chez des sujets sensibilises.

Chez l’adulte, une seule injection par voie sous-cutanée ou intramusculaire assure généralement une protection suffisante.

Chez les enfants de moins de 10 ans, plus sensibles au vaccin, deux injections d’une demi-dose sont recommandes.

vaccins-antigrippaux

Période de vaccination :

La période idéale de vaccination est le début de l’automne, ou le sujet est généralement en bonne santé.

En effet, il ne faut pas attendre qu’une épidémie de grippe se soit manifestée pour réaliser la vaccination.

S’il y a déjà eu contact avec le virus grippal, la vaccination est non seulement inutile, mais elle peut être néfaste.

Il est indispensable de renouveler la vaccination chaque année à la même époque.

Qui vacciner ?

Le vaccin ne protège que contre la grippe, mais non contre les rhumes, angines, bronchites ou autres affections de l’hiver.

La grippe étant une maladie particulièrement grave chez des personnes âgées ou fragiles, la vaccination est fortement recommandée pour ces sujets à haut risque :

  • Les personnes âgées de plus de 65 ans surtout si elles vivent en collectivité
  • Les malades chroniques quel que soit leur âge, fragilises par une insuffisance cardiovasculaire, une insuffisance respiratoire (asthmatiques, bronchitiques, …..)
  • Les femmes enceintes
  • Les enfants fragiles

Le vaccin antigrippal est généralement bien toléré. Tous les sujets peuvent se protéger par la vaccination, notamment ceux qui veulent s’assurer un hiver tranquille.

Il existe un cas qui demande une prudence : c’est celui des personnes allergiques aux protéines de l’œuf.

La vaccination antigrippale diminue le risque de mortalité par grippe chez les personnes âgées.

 

 

, , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge