L’Huile Essentielle Sarriette, Merveilleux Antibiotique

Peut-on se passer d’antibiotiques? 

L’huile essentielle de sarriette est douée d’une action antimicrobienne et antifongique.

La sariette est une plante aussi appelée, sarriette des jardins (Satureia hortensis L), de nom commun, Satureia montana L. et de la famille des Lamiacées (Lamiaceae)

Rappel et description botanique de la plante:

  • Plante vivace, 15-30 cm
  • Feuilles opposées, vertes, lancéolées, linéaires, luisante, acuminées
  • Fleurs bilabiées, blanches, plus ou moins teintées de rose
  • Inflorescence en petits glomérules

Partie utilisée :

  • Sommités fleuries

Mode d’obtention :

  • L’huile essentielle de sarriette est obtenue par distillation de la plante entière.

 Description olfactive :

  • Légèrement piquante. Aromatique.

 

 Composition chimique :

  • Phénols monoterpéniques : carvacrol (en majorité 30-40%), thymol
  • Monoterpènes : paracymène 10%, myrcène, alpha et gamma terpinène, alpha-thuyène
  • Alcools monoterpéniques : thuyanol-4, bornéol, alpha-terpinéol
  • Sesquiterpènes: beta-caryophyllène, lèdène, beta-bisabolène

Propriétés :

  • Antibactérienne très puissante à large spectre, à tropisme surtout intestinal et des voies urinaires.
  • Antiseptique puissant, antiputride (contre la septicémie, empoisonnement du sang par divers microbes ou toxines)
  • Anticollibacillaire, elle stimule les secrétions digestives
  • Antifongique (contre les champignons), antivirale, vermifuge
  • Stimulante immunitaire, tonique corticosurrénal intéressant dans la fatigue des infections à répétition
  • Légèrement antidépressive
  • Tonique et stimulante générale, aphrodisiaque
  • Antalgique (voie cutanée)

Indications et usages :

En usage interne :

  • Infections pulmonaires virales ou bactériennes
  • Infections urinaires (à Escherichia coli), urétrites (inflammation de l’urètre), cystites (inflammation de la vessie), prostatites
  • Infections intestinales (amibiases, dysentéries, gastro-entérites, candidoses)
  • Spasmes intestinaux
  • Parasites intestinaux
  • Asthénie physique, intellectuelle et sexuelle
  • Hypotension artérielle

En usage externe :

  • Antalgique (calme les douleurs)
  • Plaies
  • Piqûres d’insectes
  • Surdité
  • Désinfecte les cavités des caries dentaires avant l’obturation, très active sur les mycoses (candida) 

Mode d’emploi :

Voie orale :

  • 3 ou 5 gouttes dans du miel, 2-3 fois par jour, à la fin des repas.

Voie externe :

  • Infusion de la plante : 25-30 g pour un litre d’eau.
  • En lotions, compresses (plaies)
  • Contre la surdité : 3 ou 4 gouttes du suc de sarriette dans l’oreille, 3 fois par jour dont une au coucher.

Risque :

  • Déconseillée chez la femme enceinte et le jeune enfant
  • Irritation cutanée (dermo-caustique) à l’état pur.

Sources: Hippocratus.com et Dr.Jean valnet


 

 

 

 

 

, , , , , , , ,

No comments yet.

Laisser un commentaire

CommentLuv badge